Le lièvre à Nuremberg

Une sculpture, «Hase» nach Albrecht Dürer, trône sur une place du vieux Nuremberg. Elle représente un lièvre en bien mauvaise forme, sortant d’une boîte avec ses petits, mangeant des clous. Je crois, sans certitude qu’il représente le progrès et son aspect destructeur.

En tout cas c’est une sculpture qui fait froid dans le dos, et je trouvais amusant de voir cette adolescente calmement adossée à ce lièvre qui représente un futur pas très rose. D’où cette deuxième photo.

La première photographie est un détail de cette sculpture, un des petits du lièvre est seul sur un socle un peu à part, et il porte la signature de l’artiste.

Commentaires

5 Comments sur « Le lièvre à Nuremberg »

  1. Herve dit :

    Ca fait pense a un rat plus qu’a un lievre.

    PS: oublie les accents dans tes titres, ils ne passent pas sur FB.

  2. herisson26 dit :

    Question bête : c’est quoi, FB ?

    Sinon, pour moi, c’est définitivement un lièvre… un peu glauque, d’ailleurs. J’aime bien.

  3. Ghusse dit :

    @herisson26: FB, ça doit être feedburner.

    C’est le service qui distribue les fils RSS de ce site, et qui permet d’avoir des statistiques sur les abonnements.

    @Hervé : apparemment, ce n’est pas FB qui pose problème. Les accents sont correctement interprétés, correctement encodés et restitués. À mon humble avis, le soucis vient de votre aggrégateur de fils RSS. Vous utilisez quoi ?

  4. Herve dit :

    FB = … FaceBook

  5. Ghusse dit :

    Ahh, raté !

    Et bien ce sont des boulets chez Facebook ! Je vais voir s’il n’y a pas un paramètre que j’aurais oublié pour que le fil apparaisse correctement chez eux.

    Merci d’avoir signalé le soucis !

Laisser un commentaire