Photo a day : mon bilan

Avant dernier billet sur cette session du défi, puisque c’est décidé, j’en ferai un ultime : bilan général en fonction de vos réponses !

Pour rappel, cela fait maintenant un mois qu’avec quelques acolytes nous relevons le défi de prendre une photo par jour. La plupart des photographies est regroupée sur flickr (Spica a décidé de jouer mais de ne publier les photos que sur son blog).

Vous pourrez trouver mes 31 contributions, dans l’ordre, dans un album que j’ai consacré au défi sur flickr.

De la difficulté de prendre une photo par jour

La première chose à laquelle j’ai pensé, en lançant ce défi, c’est la difficulté de pondre une photographie (potable) par jour. Pour pouvoir me donner une chance, j’avais sans cesse avec moi mon appareil «au cas où».

Première difficulté : ça ne suffit pas d’avoir son appareil avec soi, encore faut‐il tout le temps rechercher quelque chose à photographier et oser sortir le matos en bas d’un escalator dans le métro, dans ses couloirs, à côté du half pipe, etc.

04/08/2008 : Bad day05/08/2008 : Gourmandise06/08/2008 : déménagement imminent11/08/08 : Bunch of crap17/08/2008 : It's time19/08/2008 : Départ21/08/2008 : Grand déballage25/08/2008 : Géométrie23/08/2008 : Soleil01/09/2008 : Fenêtre02/09/2008 : Comme en plein jour

Contre‐exemples

J’ai trouvé l’exercice intéressant, car il oblige à se creuser le ciboulot tout au long de la journée. Ca n’a pas été si facile, comme en témoigne la longue liste des photos prises une fois rentré à la maison.

C’est clairement une des choses que j’ai à travailler : prendre des photos hors de chez moi, oser.

Des travers facilement identifiables

Le défi a aussi mis en avant un de mes travers : je ne publie que très peu de photos où l’on trouve des personnages. Cela ne veut pas dire que je n’en prends pas : je photographie assez souvent la famille (les gosses) mais la publication est difficile (cercle privé, tout ça). Mais j’en fais quand même moins, et j’en publie extrêmement moins.

Ma difficulté, c’est de prendre en photo des gens que je ne connais pas sans qu’ils soient forcément au courant. Je n’ai par exemple jamais sorti mon appareil dans le métro (sauf la station vide), et très peu dans la rue. Peut‐être que je n’ose pas assez.

12/08/2008 : Escalade27/08/2008 : La source, la mer28/08/2008 : Bols

Contre‐exemples : quelques photos d’inconnus

Ça me chagrine fortement, et ça constitue certainement le deuxième point qu’il faut que je travaille.

Une opportunité à saisir

Bon, c’en est fini des choses négatives, passons aux remarques positives sur ce défi. Le premier point, et celui qui me semble le plus important en fait, c’est que cet exercice m’a permis de prendre des photos que je n’aurais jamais prises avant.

À l’escalade par exemple : ça fait maintenant un bail que je grimpe (avec un petit passage à vide pendant 5 ans) mais je n’avais jamais pris de photo de grimpe !

07/08/08 : Escalade

Escalade

À l’entrée de murmur, on trouve pourtant des photos sympathiques, publicité pour des marques de sport de montagne. avec le défi, en rentrant, on se surprend à analyser ces clichés pour tenter de trouver des idées de photos. Et puis en fin de séance on se retrouve pendu à un relais, appareil à la main.

De l’opportunité de découvrir vos photos

Pour terminer sur mon appréciation de ce défi, je dois dire que vous êtes pour beaucoup dans le sentiment de satisfaction que j’ai vis‐à‐vis de cette première mouture. D’abord parce que je me suis senti moins seul lors des «jours sans», mais aussi parce que j’ai pu découvrir des clichés très intéressants. Je ferai un article plus détaillé un peu plus tard.

Merci à tous pour votre vision différente de la vie quotidienne, merci d’avoir partagé ce petit moment de labeur et de plaisir quotidien.

Je sais que Tim a déjà publié ses impressions, de même que herisson. Je suis curieux de connaître votre ressenti et votre bilan de ce défi.

De la forme, et d’une session suivante

Pour ma part, je ne ferme pas la porte d’une nouvelle session du PADC. Pas tout de suite : il faut le temps de décanter un peu ; et en essayant de travailler un peu mes «travers». C’est pour cela que je ne verrai pas de règle du jeu globale, car cet exercice a beaucoup plus d’attrait si on le fait pour soit.

La durée d’un mois me parait adaptée, comme le notait hervé, il serait plus judicieux de faire commencer le défi le 1er du mois histoire de ne pas être perdu.

Seriez‐vous prêt pour une autre session ? Dans combien de temps ? On change quoi, on garde quoi ? N’hésitez pas à échanger !

Commentaires

12 Comments sur « Photo a day : mon bilan »

  1. Herve Kabla dit :

    Hum, quelques figures imposees en plus des figures libres (au moins un portrait, au moins un paysage, au moins une photo de nuit, etc.)

    Mais garde le creneau de l’été. Pas sur qu’on ait de bons resultats en hiver

  2. Tim dit :

    Je suis tout à fait d’accord pour insérer quelques figures imposées ; une petite dizaine de «figures» devraient amplement suffire.

    Je pense qu’il serait intéressant d’aller non seulement sur des «contraintes» de composition (paysage, portrait…), mais également sur des contraintes techniques inhérentes à la photographie histoire de défricher les effets de chacun des paramètres et ce qu’on peut faire avec (les compacts peuvent aussi faire ce genre de choses, il suffit de choisir… PAS le bon profil :D).

    Voila donc mes idées du matin en vrac et sans trop y réfléchir ; à prendre ou à jeter:
    — Portrait
    — Paysage
    — Autoportrait
    — Très grande vitesse (élément figé)
    — Flou de mouvement (sujet volontairement flou)
    — Filé (sujet net et fond volontairement flou)
    — «Point and shoot» (cadrage au jugé — sans le viseur ou l’écran)
    — Petite/grande profondeur de champ
    — Photo de nuit avec/sans flash

    Contrairement à Hervé, je pense qu’il ne faut pas attendre les vacances.

    L’impression que j’ai eu de mes soumissions pour les semaines 2 et 3 du challenge (quand j’étais en vacances), c’est que comme j’ai pris plusieurs dizaines de photos par jours, j’ai fait plus de l’opportunisme que du créatif.

    Finalement, la majorité des enseignements que je retiens du challenge proviennent des deux autres semaines, pour les photos que j’ai dû créer de toute pièce avec un sujet «commun» et non un splendide panorama. En bref, en vacances c’est plus facile, hors des vacances c’est (peut‐être) plus intéressant!

    Donc loin de moi l’idée de spécifiquement réitérer le challenge hors des vacances, mais attendre les vacances spécialement pour cela… bof bof.

  3. Spica dit :

    C’était intéressant, mais je ne sais pas si j’aurais l’envie de me réimposer de faire des photos tous les jours juste pour avoir quelque chose à poster. Je préfère faire des photos comme ça me prend, à l’envie, que de devoir me forcer.

  4. Roz dit :

    Why not, à voir, je reste partante pour une seconde session complètement libre mais où chacun se donnerait une exigence personnelle au départ, à respecter durant le mois (et en effet, un mois du 1er au 31 est plus simple).
    Même s’il faut se forcer, je trouve que c’est excellent stimulateur de créativité. Et l’hiver est aussi très intéressant, un photographe ne peut pas se permettre de dire «c’est plus facile en vacances» et encore moins de faire le pantouflard en hiver !
    😉

  5. herisson26 dit :

    Je vote pour l’hiver aussi. Parce que devoir se lever vers 6 h pour avoir une lumière correcte, bof. 9–10 h, ça sera bien. 😉

  6. Ghusse dit :

    Je suis plutôt d’accord avec Roz : pourquoi pas une session où chacun déclare ses contraintes personnelles avant le défi.

    Cela permet à chacun de se fixer des objectifs en fonction de ses attentes. De plus, et je le répète, ce défi est pour moi une démarche qui doit être personnelle, sinon elle perd de son attrait.

    Sinon, à propos de la saison, je dois dire que ça n’a pas d’importance pour moi. Je ne pense pas que l’hiver ou l’automne soient moins intéressants que l’été.

  7. julielanne dit :

    J’ai aimé faire ce challenge, ne serait‐ce que pour essayer, et me confronter au regard des autres. C’est toujours plus facile de faire des photos dans son coin, mais se mettre à nue face à d’autres, c’est déjà plus compliqué. On se découvre des limites qu’on ne se connaissait pas. Mes photos n’étaient pas toujours interessantes, mais j’ai joué le jeu, et c’est ce qui importait.
    Moi non plus, je n’ai pas mis de portraits, mais c’était ma ligne de conduite, et je m’y suis tenue. J’aime donner à voir quelque chose qui n’est pas une fin en soi, mais le début d’autre chose dans l’imaginaire, comme un indice. Tout ce que j’ai pris en photo, était un détail qui composait ma journée, mais rien de plus qu’un détail. Je ne sais pas si cela marchait, mais dans mon esprit, c’était plutôt ça. En cinoche, on appel ça des plans de coupe. On peut dire tellement de choses avec un plan de coupe… Mais en cinoche, un plan de coupe ne marche pas seul, il est dépendant des autres plans, pour construire une séquence, puis un film. Je ne sais ce qu’il en est de la photo, mais à mon sens une photo n’est pas un fin, mais une histoire à part entière, comme je l’ai déjà dit, avec son lot d’imaginaire, ou de hors champs. En tout cas je le sens instinctivement comme ça, et c’est ce que j’ai fait pendant ce challenge: j’ai suivi mon instinct. Maintenant, je ne sais pas si ça fonctionne ou pas… en tout cas, pas encore.

    Merci encore. C’était une putain d’experience. Et je m’y replongerai quand vous voudrez, même si c’est déjà un peu le cas malgrè moi maintenant, dans mon quotidien.

    (si ce commentaire paraît décousu, c’est normal: j’allais répondre sous un mauvais poste, mais bon, je ne suis pas à ça près, j’ai l’habitude d’être à côté de la plaque…)
    (merde, comprenez moi, je viens de coucher une loupiote (7 ans, bravo Hérisson poiluche) qui avait du mal… je m’endormais avant elle!)
    (ouais, bon, voilà quoi!)
    (je suis d’accord avec toi, Ghusse, c’est une démarche très personnelle)
    (bonne nuit le monde et merci encore)

  8. Ghusse dit :

    Intéressant, julielanne, de connaître ta démarche photographique pour ce défi. Pour ma part, j’ai trouvé beaucoup de mystère dans ta série de photos, mais j’en reparlerai bientôt !

Laisser un commentaire