Les 10 logiciels indispensables sous Mac

Depuis que je suis sous mac, je suis confronté au problème de trouver des logiciels gratuits et de qualité et dont j’ai besoin. J’ai décidé de lister ici les quelques logiciels dont je ne pourrai me passer, puisqu’on ma souvent posé la question (c’est fou le nombre de switchers en ce moment).

Spotlight : ne cherchez pas, trouvez

SpotlightÉtrangement, le premier des logiciels que je citerai n’est ni libre, ni gratuit (car intégré dans Mac OS X). Par contre son utilisation révolutionne la façon dont on utilise un ordinateur.

Utilisez le raccourci Pomme‐espace pour ouvrir le petit champ permettant de rechercher sur votre disque dur. Car spotlight trouve. En quoi est‐ce révolutionnaire ? Car il est plus rapide de chercher avec spotlight que de parcourir son disque dur à la recherche d’un fichier ou d’une application.

Ne parcourez plus votre système de fichier, allez directement trouver l’élément que vous cherchez. Bref, il faut oublier la manière dont on travaille sous windows.

Firefox : navigateur web

FirefoxInutile de le présenter, Firefox a tout à fait sa place sur un mac. Même si Safari est tout à fait bon, Firefox possède un avantage de taille : son catalogue d’extensions.

De même, je préfère utiliser Thunderbird à Mail, même si on peut regretter qu’il n’y ait pas encore d’interaction avec le carnet d’adresses de mac os X.

Smultron : l’éditeur texte oublié

SmultronParmi les logiciels présents sous Mac, un manque à l’appel : un éditeur de texte brut. TextEdit n’est pas vraiment fait pour ça.

Smultron vient combler ce manque, et je dois dire qu’il se débrouille bien. Outre le support de la coloration syntaxique pour de multiples langages, smultron permet d’éditer plusieurs fichiers sans s’encombrer de mille fenêtres. Je ne vais pas lister toutes les fonctionnalités de ce bijou, car j’en manquerai certainement. Autant l’essayer !

Cyberduck : client FTP

Cyberduck Cyberduck, logiciel indispensable pour qui utilise un tant soit peu le transfert FTP. Simple, beau, efficace.

VLC : lecteur multimédia

VLC VLC est déjà une référence sous windows, et ce logiciel a toutes les qualités pour remplacer … QuickTime player (qui ne permet même pas de regarder une vidéo en plein écran !).

Comme sous windows, pas besoin d’installer des codecs, tout est là, avec vidéolan.

Adium : messagerie instantannée

Adium Adium est un digne remplaçant de MSN messenger (qui est une poubelle sous mac), mais aussi de yahoo messenger et plein d’autres.

Personnellement, c’est celui que j’utilise après avoir testé toute une palanquée d’autres logiciels : il sort du lot.

NeoOffice : suite bureautique

NeoofficeIl y a quelques semaines je ne l’aurais pas mis dans ma sélection : je l’avais testé et trouvé beaucoup plus lent que OpenOffice (dont il est le produit du portage sous Mac sans X11).

Mais la dernière version m’a impressionée, je l’ai trouvé infiniment plus rapide que OpenOffice, et l’intégration à Mac OS change tout. En attendant le portage officiel d’OpenOffice (prévu début 2008 il me semble), NeoOffice est un logiciel indispensable. Il n’est d’ailleurs pas sûr qu’OpenOffice réussisse mieux que NeoOffice !

QuickSilver : le niveau 2 du MacUser

Quicksilver Quicksilver, c’est le niveau 2 de spotlight. C’est pourquoi je conseillerai d’oublier d’abord ses réflexes windowsiens en utilisant spotlight pour lancer des applications, ouvrir des documents ou des dossiers. Puis vient le niveau 2 : Quicksliver.

C’est une sorte de spotlight amélioré, optimisé pour rechercher parmi les applications dont vous vous servez le plus souvent, dans votre carnet d’adresse, dans vos dossier etc. Vous pouvez même interagir avec vos applications directement avec le clavier. Résultat : un gain énorme de temps. Mais passez déjà le niveau 1, celui ci décoiffe trop.

The Unarchiver : comme son nom l’indique

The UnarchiverThe Unarchiver est un logiciel de décompression. Remplacez Stuffit expander, un logiciel qui vous demande d’acheter la version premium tout en vous rappellant qu’il existe une nouvelle version du logiciel (qu’on obtient en renseignant son adresse email). Bref, remplacez Stuffit Expander (j’ai oublié de dire qu’il était buggué, puisqu’il refuse d’ouvrir correctement les grosses archives) pour un logiciel libre de qualité.

Fink : pour tous les autres logiciels

Fink Fink permet d’installer facilement moult logiciels venus du monde linux pour lesquels il n’existe qu’une version utilisant X11.

Bon, il vaut mieux avoir quelques notions de linux quand même, ou au moins savoir utiliser le terminal. Fink est fourni avec Fink Commander, une interface graphique permettant de choisir les logiciels à installer. On a vu plus convivial, mais c’est souvent le moyen le plus rapide d’installer certains logiciels (comme gnuplot, gnupg, digiKam, swi‐prolog, et plein d’autres).

Le mieux est encore de taper fink install lenomdupaquet.

[Update] : 23/04/2007
Pour pouvoir installer et utiliser fink, il faut au préalable installer X11 depuis le DVD de Mac OS X, mais aussi XCode. C’est l’environnement de développement sous mac, créé par Apple. Il est disponible gratuitement sur le site d’Apple dans la section développeurs, sous réserve de s’enregistrer.

Et les autres

Et ceux qui ne rentrent pas dans les 10 les plus utiles, mais qui sont quand même très indispensables (hein, qu’est-ce que j’écris moi ?) :

  • Aurora : réveillez‐vous avec votre mac
  • SmartSVN (pas libre mais gratuit) : client SVN le plus pratique que j’ai trouvé sous mac
  • LiquidCD: pour graver des CD et des DVD
  • Onyx : pour exécuter des scripts de maintenance
  • Xee : pour visualiser des images sur son mac, avec plus d’options (remplace avantageusement aperçu). Méritait presque d’être dans le top 10. Disons que s’il y avait eu un top 11 il serait dedans.
  • Parallels : Permet d’avoir des machines virtuelles sous tous les systèmes d’exploitation (pas du tout gratuit, mais très performant). Essayez la version démo : vous serez conquis.
  • Flip4Mac : pour lire des wmv (parfois utile)

Je crois que c’est tout, enfin, pour les logiciels que je connais !

Commentaires

10 Comments sur « Les 10 logiciels indispensables sous Mac »

  1. Greg dit :

    Haha, je pensais justement dernièrement à te demander les nouveautés ^^

    Spotlight utilisé comme ça… Hmm pourquoi pas… M’avait déjà sembl que c’était bien foutu et rapide mais jamais eu le réflexe…

    Adium t’aurai pu m’en parler avant…

    Neo office, est ce qu’il gère bien les formats Office windows ?

    Aurora trop bien je veux ! ^^ (D’ailleurs je sais pas si ça le gère mais j’ai trouvé un ptit logiciel qui se cache dans le doc et qui évite à ton mac de faire du bruit à l’allumage… (il doit couper le son à l’extinction et le remettre à la fin…) Si jamais t’as mieux tiens moi au courant :p)

  2. Greg dit :

    Ha et si ya un autre truc qui manque sur Mac, en tout cas j’ai pas trouvé, c’est un bon logiciel de Bittorrent… Oui pour échanger des shareware et des oeuvres libres de tout droits d’auteurs !

  3. Ghusse dit :

    Néooffice est aussi bon (ou aussi mauvais) qu’OpenOffice car ce n’est qu’une interface graphique nouvelle sur OOo.
    Spotlight permet de ne plus naviguer dans ton système de fichiers à la recherche de la bonne application (surtout qu’au bout d’un moment il y en a plein dans le dossier applications)
    Pour Bittorrent, j’utilise BitTyrant, ça marche bien.

  4. Greg dit :

    A noter… Un truc con…

    Aurora forcement il a du mal à ouvrir l’écran quand on le ferme en allant dormir…

    Alors faut pas le fermer si vous voulez qu’il vous réveille :p

  5. Ghusse dit :

    Ca sent le mec qui ne s’est pas levé ce matin à cause de ça.
    Boulet.

  6. Tim dit :

    Voila encore un post que j’ai lu avec amertume… le mac viendra mais après l’appareil photo 😛

    Sinon, en utilisant un mac tu sais vraiment pas ce que tu rates… quel dommage de se priver de logiciels magiques, comme Windows Vista, admirablement croqué aujourd’hui par Ctrl+Alt+Del:

    http://cad-comic.com/comic.php?d=20070331

  7. Ghusse dit :

    Sur mac, on ne se prive pas de windows, on choisit juste de ne pas démarrer avec … 😀

  8. herisson26 dit :

    Ah, un Mac, c’est comme un PC raisonnable’, alors ?
    ^_^

    ’PC raisonnable : ordinateur individuel utilisant un système d’exploitation dont l’utilisateur peut corriger lui‐même les sources en cas de problème.

  9. Merci pour cette liste pour un nouveau switcher comme moi. J’en connais déjà quelques uns mais en découvrir d’autres est toujours bien 😉

  10. newsoftpclab dit :

    Vous voulez savoir ce qui se passe chez vous quand vous n’êtes pas la?Il y a pourtant une solution si on ne veut pas débourser trop d’argent.C’est Abcampower(ftp).Ce logiciel détecte tous mouvements.Il peut vous avertir quand quelqu’un rentre chez vous.Il peut aussi vous aider à savoir ce qu’on fait chez vous quand vous n’êtes pas la.Vous pouvez consulter les images sur votre pc , votre tablette ou votre smartphone.

Laisser un commentaire