Atom : l’éditeur par github

Atom, l'éditeur par github

Atom, l’éditeur par github

J’ai reçu mon invitation à essayer Atom, l’éditeur texte par github. Le logiciel n’est actuellement disponible que sous Mac : utilisateurs de Linux et Windows, il vous faudra probablement attendre la version finale.

Que nous réservent donc les développeurs de github avec cet éditeur ?

Atom : le readme annonce la couleur

Écran d'accueil de Atom au premier lancement

Écran d’accueil de Atom au premier lancement

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le fichier qui s’ouvre lorsqu’on lance le logiciel pour la première fois est clair:

  1. Atom sera payant, et on ne connait pas encore le prix
  2. L’interface semble simple, mais elle est puissante et complètement personnalisable grâce aux commandes et aux plugins.

La puissance dans un raccourci : Cmd shift P

Atom ne renie pas ses origines: pour ce qui est de l’interface et de l’évolutivité, il s’inspire fortement de Sublime Text, lui même inspiré de TextMate. Il reprend l’ergonomie du second et l’évolutivité de ses deux ancêtres. Proposant même un outil maison pour transformer ses plugins TextMate en packages Atom.

Toute la puissance de cet éditeur réside donc, à la manière de SublimeText, dans un raccourci clavier: Cmd shift P.

Fenêtre de commandes d'Atom

Fenêtre de commandes d’Atom

Avec ces trois touches, on affiche une interface de lancement de commandes, à partir de laquelle on accède à un grand nombre d’actions.

L’avantage de cette interface — quand on connait le raccourci clavier — est qu’elle permet de rechercher très rapidement les actions qu’on peut utiliser dans le logiciel. Plutôt que de parcourir les menus et sous-menus d’un logiciel classique à la recherche de la fonctionnalité qu’on veut utiliser, il suffit ici de taper les premières lettres et on accède à la liste correspondante, ainsi qu’aux raccourcis claviers.

Découverte des bookmarks dans Atom

Découverte des bookmarks dans Atom

On peut également afficher la fenêtre d’installation de package. Contre toute attente, les développeurs ont d’ailleurs ajouté une interface graphique pour la gestion des packages, des thèmes et des préférences.

Écran de configuration de Atom

Écran de configuration de Atom

J’ai donc installé un plugin jshint, un autre htmlint et on peut déjà voir les résultats dans l’éditeur. L’outil analyse à la volée le code javascript et affiche les erreurs JSHint.

Intégration de jsHint dans Atom

Intégration de jsHint dans Atom

En quelques minutes, on a donc un environnement fonctionnel avec des outils fort sympathiques. L’interface d’installation des plugins est beaucoup plus conviviale que celle de Sublime, ce qui facilite grandement la découverte de packages.

Git : une évidence

Atom, logiciel édité par Github, se doit forcément de faire une place de choix à git. Lorsqu’on dépose un dossier contenant un repository git dans la fenêtre de l’éditeur, on découvre ce que les développeurs nous ont réservé.

Explorateur de repository dans Atom

Explorateur de repository dans Atom

Dans l’explorateur, les fichiers modifiés sont affichés en orange, et les nouveaux fichiers en vert. Ainsi, on repère d’un coup d’œil ce qu’on a modifié depuis le dernier commit.

Informations sur les modifications en cours

Informations sur les modifications en cours

Sur chaque fichier modifié, Atom nous indique également quelques informations simples comme le nombre de lignes ajoutées, supprimées, et la branche sur laquelle on travaille.

Affichage des lignes modifiées

Affichage des lignes modifiées

On peut également voir un petit indicateur de couleur en face des lignes modifiées par rapport au HEAD.

Par contre, il est étonnant de constater qu’on ne peut pas directement lancer de commandes git — même simples — directement depuis l’éditeur. Il semble que les développeurs n’ont pas voulu transformer leur éditeur de texte en client git graphique.

ZOMG : tout n’est que HTML

Vous êtes curieux ? Ouvrez Atom et taper « Cmd alt i », comme sur Chrome pour ouvrir la console développeur.

Console développeur webkit dans Atom

Console développeur webkit dans Atom

Un peu à la manière des applications Firefox OS, ou de Downloadair, l’interface graphique est construite en HTML et mise en forme avec du CSS ! On a même accès à la console développeur, ce qui est particulièrement pratique pour développer des thèmes, ou même personnaliser son éditeur.

Écrire un thème revient donc à écrire une feuille CSS. Pas mal non ?

D’ailleurs, un petit coup d’œil au package de l’application nous montre bien qu’une partie l’applicatio elle même est écrite directement en javascript + HTML.

Contenu du package Atom

Contenu du package Atom

Convaincu, j’attends la suite

Il me reste probablement beaucoup à découvrir, mais ce que j’ai pu voir pour le moment me semble prometteur. De nombreux plugins sont développés chaque jour ce qui promet un écosystème riche et intéressant. Atom guide les nouveaux utilisateurs plus que ne le font ses prédécesseurs, et ça promet un apprentissage en douceur.

Bref, j’attends avec impatience de tester cet éditeur sous Windows et surtout de connaitre son prix. Espérons qu’il soit abordable, comme annoncé.

Commentaires

3 Comments sur « Atom : l’éditeur par github »

  1. Arthur dit :

    « Atom sera payant, et on ne connait pas encore le prix » mais bien sur et puis quoi encore. Je vais meme pas vérifier on parle de Github la pas de microsoft.

  2. Ghusse dit :

    C’est facile de dire ça après coup, maintenant que Atom est annoncé open source et gratuit.

    Mais à l’époque de la bêta, la licence indiquait :

    Atom is free during the beta period.

    On pouvait donc en conclure qu’il était prévu qu’il ne soit plus gratuit APRÈS la période de bêta.

  3. newsoftpclab dit :

    Payer pour laisser son code!On a vu mieux.

Laisser un commentaire