Photo a Day : les photos

Cette session du défi Photo a Day a donné lieu à beaucoup de billets de ma part : une proposition, des précisions, un récapitulatif des participations, le top départ, un billet récapitulatif par semaine de mes photos et mon bilan.

J’aimerai pour ce dernier billet de la session faire un retour sur les participations et les photos qui ont été proposées. Ça vous permettra êut-être de (re)découvrir des clichés proposés pendant ces 31 jours.

Les photos

40 ans

40 ans, © Franck Mée

On commence avec herisson (photos) qui a proposé des clichés de « mise en scène », parfois amusants. Le titre et l’explication jouent parfois beaucoup, comme avec Pochtron. À mon humble avis, l’auteur a essayé de dégoter des curiosités, des coïncidences tout au long de ce défi. Il a par exemple croisé une deuche en plein Paris (Petite puce), une procession de camions (Procession), un port à Paris (port), etc … Certaines photos se démarquent, comme 40 ans où le photographe se met en scène, ou Toute seule.

Over

Over, © Timothée Bourguignon

Timothep (photos) m’a scotché avec sa première proposition : Let me out. Quelques temps après, Tim est parti en randonnée pendant 10 jours, ce qui lui a permis de nous proposer des scènes très colorées (Mélodie du bonheur), un paysage étonnant pour un mois d’août (Le chemin) ou un jeu avec la lumière d’un coucher de soleil (Rooftop). S’ensuivent une série amusante où il expérimente des jeux de lumière (Spay out, Ailé), des cadrages atypiques (Step up), l’assemblage de plusieurs poses (Over), la macro (Festin …), le portrait (Autoportrait). Bref, Tim a profité de ce défi pour expérimenter, découvrir des effets, des cadrages, des jeux. Au vu de la série, je pense qu’il s’est bien amusé !

J’ai beaucoup hésité pour le choix de la photo de Tim, entre sa première et sa dernière proposition. La première est très réussie et reflète bien la première partie de la série : la vie quotidienne de l’auteur. La dernière photo reflète aussi parfaitement la fin de la série de Tim : des recherches techniques, une exploration de ce qu’il peut faire, de manière tout aussi réussie.

1308, © Roz Indelebile

1308, © Roz Indelebile

À regarder la série de photographies de Roz, on remarque évidemment qu’elles sont toutes orientées dans le sens « portrait ». Sans doute est-ce une volonté manifeste de l’auteure. Roz va cependant plus loin que de nous proposer un simple format « portrait » en nous offrant une série de photos du quotidien (0408, 2108), ou plutôt des gens du quotidien (0708, 1108, 2008, 2908, 3008). En ce sens, ses photographies et les miennes lors de ce défi forment une antithèse amusante.

Une série intime qui nous fait vivre des scènes de famille (2608), nous fait suivre Roz dans des endroits (confinés) de tous les jours (1408, 2708, 1808) ou des endroits … intrigants (1508). Merci pour cette série homogène dans le thème et le style, et ces photos proches des gens.

Fishing again, © Hervé Kabla

Fishing again, © Hervé Kabla

Hervé (photos) était en vacances, et il en a profité pour photographier des bouts de vacances (spéléo à 10m du sol). Il a aussi cherché les situations cocasses (Équilibriste) et des photos graphiques croisées au cours de la journée (Arc en ciel à 360 degrés, Balle de match, Dix minutes avant l’orage, Puissance IV). Une série de photos à l’intuition, au fil des vacances !

La photo de Julielanne : j4

J4, © Julielanne

Si je devais choisir un mot pour décrire la série de julielanne (photos), c’est « mystère  ». C’est en effet l’atmosphère qui se dégage de ses photos, à cause de la lumière (j15), des ombres (j16), du cadrage et du vide (j27). Souvent on trouve des personnages, mais ils sont toujours anonymes (J1_ La fille de l’air, j6, j9, j14). Ou alors c’est un détail, un vide (J24_RIP), qui donne cette impression.

Le choix de la photo à vous présenté a été assez simple : elle illustre parfaitement le côté mystérieux de la série. On ignore ce que regarde la fillette, qui est de dos (pas de visage, comme sur aucune des photos). Le contre jour gomme tous les détails du premier plan, et le hublot crée un halo autour du personnage.

Jour 30, © Spica

Jour 30, © Spica

Spica aussi a joué avec nous, mais depuis son blog. Il a proposé tantôt des photos très graphiques (jour 5, jour 27, jour 29), tantôt des jeux avec la lumière (jour 20, jour 25), tantôt des portraits (jour 8) travaillés (scéances photos), tantôt des photos de concert (jour 6), ou encore des macros (jour 1). J’ai le sentiment que cette série se compose de deux parties distinctes : les photos très travaillées (studio) ou plutôt celles que Spica a l’habitude de prendre (les concerts par exemple) ; et celles des jours « creux ». Je pense qu’on peut deviner aisément les domaines de prédilections de Spica, au vu de la qualité des clichés !

Ceux qui ont arrêté avant

Je sais que certains d’entre vous se sont arrêtés le 31 août, j’avoue qu’au niveau dates ce n’était pas très pratique, et le 4 septembre n’était pas très intuitif.

Cependant, il y a quelques participants qui se sont arrêtés bien plus tôt, comme Greg qui a proposé 5 photos. D’autres n’ont pas commencé, comme Edouard, Jen et Kant1 (dont vous avez cependant entendu parler sur ce blog). Ça sera pour une prochaine fois j’espère !

À vous d’échanger !

Merci à tous d’avoir participé et d’avoir échangé vos visions de la photographie. J’espère que cet exercice vous a fait découvrir des choses sur la photo, mais aussi sur vous et votre rapport à elle ! En tout cas de mon côté ça a été le cas. Pouvoir se confronter aux propositions des autres permet aussi d’exercer son oeil et votre participation a beaucoup contribué au succès de ce challenge, d’un point de vue personnel.

Et bien, maintenant, à vous d’échanger sur les photos que vous n’avez pas eu le temps de regarder !

PS : encore un petit remerciement à tous les auteurs qui ont bien voulu que j’utilise une de leurs photos pour illustrer cet article.

Commentaires

8 Comments sur « Photo a Day : les photos »

  1. Herve Kabla dit :

    J’ai pris beaucoup de plaisir a participer, et en ressort avec une bonne dose d’humilité, en regard de certaines des compositions, dont la dernière de Tim. Une mention spéciale pour nos épouses/partenaires/copines qui ont du souffrir ce petit jeu pendant quatre semaines. Ce n’était pas marrant tous les jours pour elle, et pour ma part, surtout les soirs vers 22h ou je n’avais pas encore pris une seule photo.

  2. Tim dit :

    Avant toutes choses, il ne manque pas un bout avant la dernière partie (« J’ai le sentiment que cette série peut se…? »)?

    Sinon, merci pour ce résumé sympathique Ghusse!

    Ah et enfin — je ne sais pas si je l’ai déjà dit — je trouve cela dommage que Spica n’ait pas publié via Flickr car je n’ai pas fait attention à son blog, j’ai découvert ses photos tout d’un bloc à la fin et c’est dommage car il y a de superbes spécimens qui auraient mérité un temps de coup d’oeil un peu plus long!

  3. Ghusse dit :

    @Tim : oups… Corrigé. J’avais trop hâte de le publier celui-là, depuis le temps que je le prépare !

  4. Spica dit :

    Ah ben je crois que t’as oublié un des photographes là : et si tu en retenais une des tiennes, laquelle ce serait ? 😉

    @Tim : rien ne t’empêche de venir t’attarder un peu sur mon blog maintenant… 😉

  5. Tim dit :

    @Spica: c’est ce que j’ai fait, mais ca fait trop de photos d’un coup pour vraiment apprécier chacune d’entre elles (non je ne suis pas patient :P)

  6. herisson26 dit :

    Je confirme pour la recherche de la coïncidence, du truc étrange, original et/ou amusant, qui colle bien à mes habitudes (plus reportage que artistique, suffit de voir les rares photos sur mon blog pour comprendre). T’as plus qu’un truc à trouver pour avoir le cahier des charges en intégrale.

    Spica : désolé, je suis un peu d’accord avec Tim. J’ai pensé à passer sur ton blog pour voir les nouveautés tant que le billet récapitulant les participants chez Ghusse était en tête, mais ensuite je n’y ai plus pensé et je viens de découvrir les 20 ou 25 dernières. Et même en essayant de prendre le temps de les apprécier, ça finit vite par se mélanger un peu — comme quand on te présente dix personnes d’un coup : tu te souviens de qui est qui sans problème ?

    Alors qu’en suivant le groupe sur Flickr, on découvrait sa demi-douzaine de photos (à peu près) tous les soirs, avec autant d’auteurs différents aidant à leur trouver chacune une identité propre.
    Alors d’un côté, c’est clair que j’ai moins identifié « la série de Untel » ; mais de l’autre, j’ai découvert des photos, pas des séries, et donc mieux fait attention à chacune.

    Ghusse : tu t’es oublié, c’est pas bien. T’as bien fait un billet pour parler de ton ressenti concernant ce défi, mais t’as pas parlé de ta série à toi, ni présenté LA photo que tu en retiens.

  7. Ghusse dit :

    J’ai fait exprès de ne pas parler de ma série dans ce billet. Je présente une vision « extérieure » de la série de chacun.

    C’est juste pour ne pas tout mélanger.

    Je vous laisserai bien volontiers faire le même exercice en choisissant une photo dans ma série. 🙂

    Quant-à moi, je suis coincé, j’ai écrit que c’était mon dernier billet à propos du challenge. Je passerai outre si tout le monde décide de faire un petit billet sur sa série en choisissant une de ses photographies 😀

    Sinon, effectivement, je trouvais plus pratique que tout le monde envoie ses photos au même endroit (flickr par exemple). Cela permet de ne pas passer son temps à visiter un site par participant. Là, on pouvait être averti des nouvelles propositions (via RSS) et aller voir de temps en temps. Maintenant, on ne peut pas forcer tous les participants à envoyer leurs photos sur flickr, chacun est libre.

Laisser un commentaire