Flickr -> Flickr pro

Cette semaine, j’ai envoyé ma 201ème photo sur mon compte flickr. Le système m’a alors gentiment rappelé à l’ordre en me signifiant que — conséquence de l’utilisation d’un compte gratuit — seules les 200 dernières photos s’afficheront aux visiteurs.

Vue sur Ansage

Vue sur Ansage

Finalement, je n’ai pas résisté à l’appel des sirènes d’un compte «pro» chez Flickr. D’abord à cause de ce petit rappel à l’ordre (j’ai basculé la plupart des photos du blog sur flickr), et puis j’y ai ensuite vu plusieurs énormes avantages.

Le plus important d’entre eux réside dans le fait qu’un compte pro veut dire :

  1. Aucune limite d’upload sur la plate‐forme (en terme de taille),
  2. Photos conservées et disponibles à la résolution originale.

Or il se trouve que je suis en train de me poser tout un tas de question sur la conservation et l’archivage de mes photos : quels supports (disques durs, DVD, …), quel format, quel processus de sauvegarde etc. Car il faut bien garder en tête qu’un disque dur peut lâcher à tout moment. Et si c’est celui qui contient toutes vos photos … vous les perdez.

Flickr me présente en fait une solution de sauvegarde : rien ne m’empêche d’envoyer toutes mes photos en pleine résolution et correctement rangées sur Flickr, d’autant que je peux limiter l’accès aux photos.

Un petit plug‐in pour Lightroom vient rendre cette tâche beaucoup plus facile, permettant d’exporter vers Flickr toute une série de photos (avec leurs tags nottament).

Deuxième utilité : je peux facilement partager avec la famille ou les amis des séries de photos qui n’auraient pas leur place sur le net en accès libre.

Bref, pour ma sauvegarde, je m’oriente vers ce process :

  • Déchargement des cartes mémoire sur le disque dur du portable (RAW)
  • Copie le plus rapidement possible sur le disque dur externe de travail (RAW)
  • Upload sur Flickr (Jpeg)
  • Copie sur le disque dur externe de sauvegarde (RAW) puis effacement du disque dur du portable.

J’ai donc 2 copies des fichiers en RAW sur deux disques dur différents + une copie en JPEG pleine résolution.

Quant‐à la gravure sur DVD, c’est la procédure que j’utilise aujourd’hui, je vais peut‐être continuer à le faire mais avec un rythme plus lent. Et surtout, il faut que je conserve ces disque ailleurs que chez moi.

Commentaires

2 Comments sur « Flickr -> Flickr pro »

  1. Tim dit :

    Tiens, une question que je voulais te poser il y a très longtemps et que j’ai zappé. Comment tries‐tu tes photos au moment de l’archivage? Tags, dossiers par séances de shoot? Années? Etc.

  2. Ghusse dit :

    En fait en allant sur mon flickr, tu verras en partie comment je fais. Normalement tu dois avoir le droit de voir certains albums (il faut cliquer sur «tous les albums» en bas de la colonne de droite.

    Sinon, plus précisément, j’ai un classeur par année. Ensuite, j’ai un album par jour de prise de vue, noté MM_ DD Titre où «MM» est le numéro du mois et «DD» est le numéro du jour. Je range les albums dans le bon classeur.

Laisser un commentaire