Profiter de pandora ailleurs qu’aux US

Day 468 by Mikey aka DaSkinnyBlackMan in Iraq

Day 468 by Mikey aka DaSkinnyBlackMan in Iraq

Pandora, ma web radio préférée, n’est pas accessible en France. Les responsables de cette webradio, pour des raisons de rétribution de droits d’auteur, ont décidé de limiter l’accès aux USA. C’est bien dommage !

Lors de sa découverte en 2006, cette radio sur internet m’avait vraiment emballé. Elle se distingue en effet parce qu’elle vous propose simplement la musique que vous aimez. Chaque morceau a été écouté et analysé par un musicologue de l’équipe de Pandora, pour en faire ressortir les caractéristiques musicales. Sur la base de ces caractéristiques, Pandora vous propose des musiques ressemblant à celles que vous aimez. Bref, une radio beaucoup plus fine que les classements «Pop/Rock» qu’on trouve d’habitude sur le net, et qui s’adapte à vos goûts.

Pour apprécier leur travail et apprendre beaucoup de choses sur la musique, je vous conseille d’ailleurs l’excellent podcast de Pandora.

Cela fait tout de même plusieurs mois que j’écoute encore cette radio depuis la France, grâce au système que je vais présenter ci‐dessous. Il existe plusieurs moyens d’accéder malgré tout à Pandora depuis l’hexagone : des proxy http, un VPN gratuit, mais TOR est celui que j’ai trouvé le plus pratique et le moins embêtant à utiliser.

Installer TOR : un système de connexion anonyme à internet

La solution que j’utilise quotidiennement pour accéder à Pandora se base sur le système TOR. Ce logiciel a été créé à l’origine pour garantir l’anonymat des connexions à internet. C’est un peu long à configurer (mais relativement simple), et très simple et rapide à utiliser quotidiennement.

Fonctionnement de TOR

Fonctionnement de TOR

Si vous utilisez TOR, vous pouvez en effet rediriger toutes vos connexions sur un autre ordinateur qui a installé TOR, qui lui‐même redirigera le trafic sur un autre utilisateur, etc jusqu’au nœud final du réseau qui redirigera votre trafic sur le serveur recherché. Les liaisons entre les différents nœuds sont chiffrées, de sorte que seul le dernier ordinateur peut accéder au contenu pour l’envoyer au serveur. Le serveur (Jane) aura alors l’impression que c’est ce dernier nœud qui a demandé la connexion, alors qu’en fait il ne fait que re‐router le trafic d’un autre (Alice).

Le principe de l’utilisation de TOR pour accéder à Pandora est simple : il suffit que le nœud final du réseau soit situé aux USA pour que tout fonctionne parfaitement !

Première étape donc : installer TOR, disponible sous Mac, Windows (en version «sans installation» pour les ordinateurs où on ne peut pas installer ce qu’on veut) et bien sûr Linux.

Lancer Vidalia pour configurer le logiciel

Le réseau s’appelle Tor, mais l’interface graphique permettant d’accéder au réseau se nomme Vidalia. Le tout se trouve dans le paquet téléchargé auparavant. Pour commencer, il faut donc lancer cette application et lui demander de «Démarrer Tor». Il faudra par la suite faire ça à chaque fois que vous voulez accéder à Pandora. Vous n’êtes pas obligés de laisser Tor lancé en permanence sur votre machine.

Lancement de Tor avec Vidalia

Lancement de Tor avec Vidalia

Il faut ensuite cliquer sur l’icône «Paramètres», en bas de la fenêtre, puis cliquer sur «Avancé» pour obtenir l’affichage ci‐dessous.

Préférences avancées de Vidalia

Préférences avancées de Vidalia

Repérez alors le fichier de configuration de votre installation de Tor. Celui‐ci se nomme torrc, et suivant votre système d’exploitation peut se trouver à différents endroits. Si aucun fichier n’est renseigné à cet endroit, créez un fichier texte torrc sur votre disque et renseignez sont emplacement dans cette fenêtre.

Configurer TOR pour vous faire passer par un nœud aux USA

Étape suivante : ouvrir le fichier identifié précédemment avec un éditeur de texte : notepad, nano, vi, notepad++, bref, n’importe quoi fera l’affaire. Pour les utilisateurs de Mac et de Linux, si le nom du dossier dans lequel se trouve le fichier de configuration commence par un point, c’est un dossier caché. Pour y accéder, le mieux est de passer par la ligne de commande, ou bien de recréer un fichier vide là où vous voulez.

À la fin de fichier (normalement vide) nous allons ajouter deux lignes de configuration, pour demander gentiment à notre Tor de passer systématiquement par un dernier nœud aux USA. Cela permettra à Pandora de nous identifier comme États‐Unien, et nous pourrons écouter notre musique préférée.

StrictExitNodes 1
ExitNodes {US}

Une fois la modification faite, enregistrez le fichier, et relancez TOR avec Vidalia (Arrêter Tor puis Démarrer Tor). Il nous reste plus qu’une étape pour pouvoir profiter de Pandora !

Note [25/09/2009] : Une version récente de Tor permet de sélectionner les nœuds sur des critères plus fins (comme le pays dans lequel ils se situent). J’ai modifié cet article pour tenir compte de cet ajout. Avec des versions plus anciennes de TOR, il faut lister un par un les nœuds situés aux USA en se référent à la fenêtre «Réseau».

Configurer Firefox pour accéder à Pandora en utilisant TOR

Pour ma part, lorsque je lance TOR, c’est uniquement pour utiliser Pandora. Je ne veux pas que ma navigation internet soit également redirigée sur ce réseau, parce ça ralentit pas mal, parce que je n’ai pas besoin d’anonymiser ma connexion, et pour diverses autres raisons.

J’ai donc configuré Firefox pour qu’il passe par TOR uniquement pour le site Pandora. La même configuration devrait être possible pour Internet Explorer (ni Chrome ni Safari qui utilisent la même configuration sous Windows), cependant je n’ai pas réussi à la faire fonctionner. Si quelque trouve, ça m’intéresse.

Il faut cette fois‐ci créer un fichier texte et copier ce script dedans :

function FindProxyForURL(url, host)
{
if (shExpMatch(host, "www.pandora.com")) return "SOCKS 127.0.0.1:9050";
return "DIRECT";
}

Ce script dit à votre navigateur de passer par TOR pour le site Pandora, et d’accéder directement aux autres sites. Si vous utilisez un autre proxy pour accéder à internet, vous pouvez remplacer «DIRECT» par l’adresse de votre proxy (sous la même forme que le précédent).

Si vous ne pouvez pas passer par autre chose que votre proxy pour accéder à internet, vous pouvez configurer TOR pour passer par celui‐ci (dans Vidalia > Paramètres > Réseau > J’utilise un mandataire proxy). J’ai testé, et ça semble marcher.

Enregistrez votre fichier, et ouvrez les préférences avancées de Firefox, onglet Réseau. Cliquez sur le bouton «Paramètres».

Paramétrage du proxy sur Firefox

Paramétrage du proxy sur Firefox

Choisissez l’option «Adresse de configuration automatique du proxy». Il faudra mettre par la suite, à la main, l’emplacement du fichier précédemment créé sur votre disque dur, précédé de «file://». Pour les windowsiens ça ressemblera à «file://C:\Documents and Settings\…».

Sous Mac OS X, si vous utilisez Safari par exemple, le réglage fonctionne. Il faut passer par les Préférences Système > Réseau > Choisir votre connexion > proxy > Utiliser un fichier Pac et choisir votre fichier sur votre disque. Simple.

Pour en revenir à Internet Explorer, il existe un moyen de choisir un script de configuration automatique, mais je n’ai pas trouvé comment lui faire prendre en compte celui que j’avais créé.

Écoutez votre web radio

La suite est simple : créez un nouvel onglet sur Firefox, et accédez à Pandora !

Web radio Pandora

Web radio Pandora

Pour les fois suivantes, vous n’aurez qu’à suivre ce petit protocole :

  1. Lancer Vidalia (s’il n’est pas lancé au démarrage de l’ordinateur)
  2. Démarrer Tor (si ce n’est pas fait au démarrage)
  3. Ouvrir Firefox et accéder à Pandora

Si le site de Pandora ne se charge pas, ou mal (connexion lente), vous pouvez essayer de cliquer sur «Utiliser une nouvelle identité» dans Vidalia. En général ça résout le problème.

Commentaires

6 Comments sur « Profiter de pandora ailleurs qu’aux US »

  1. Julien dit :

    Rien à redire, à part merci! Il n’y a pas à dire, Pandora n’a pas son équivalent. Il faut juste faire attention, lorsqu’on créer des radios, à ne pas être trop sélectif dans le style musical, car alors le «logiciel» a tendance à proposer souvent les même choses.

  2. herisson26 dit :

    Ayé, je me suis pris le chou un moment (pour SuSE, tor est fourni mais pas vidalia, et l’install depuis les sources buggue à cause de la configuration de QT, donc j’ai dû aller chercher des binaires créés par un type qui maîtrise mieux que moi), mais ça marche.

    Donc, Pandora, je lui dis «Calvin Russel», il me répond Save tonight de Eagle‐Eye Cherry. Comme première approche, ça me va. 🙂

  3. mat dit :

    Ca a fonctionné immédiatement… un grand MERCI !!!

  4. MegaMan dit :

    Merci,
    ca marche 🙂 arf enfin !!!!
    Sinon petite remarque pour ceux qui utilisent TorButton
    Il faut aller dans lers préferences/parametres de sécurité/Contenu dynamique
    et décocher la permière case «Désactiver les plugins pendant l’utilisation de Tor» sinon le flash nécessaire à Pandora ne fonctionne pas.
    Après il faut Desactier et ractiver Tor.

  5. Green dit :

    Merci, une autre solution proposé
    http://pandoraoutus.blogspot.com/

Laisser un commentaire