Envoyé spécial à Bagneux

Marche silencieuse à Bagneux

Ce soir j’ai suivi un peu la marche silencieuse organisée par la mairie de Bagneux à la mémoire d’Ilan.

Madame le maire de Bagneux ainsi que les membres du conseil municipal de la ville ont participé à cette marche. Ils ont bien fait : la télé, la radio et les photographes s’en sont donné à coeur joie. Ca tombe bien : moi aussi.

Même si j’ai un peu photographié les élus (il fallait bien me faire passer pour un photographe 🙂 ), j’ai plutôt essayé de restituer l’atmosphère. Ce sont des voisins qui sont venus ce soir. Des gens qui se connaissent, qui vivent et cohabitent dans la même ville.

Marche silencieuse à Bagneux

On vient d’apprendre que le dernier auteur présumé de l’acte de barbarie à l’encontre de Ilan vient d’être arrêté : ça va peut‐être permettre de faire dégonfler le soufflé.

Ce qui m’étonne le plus c’est que cet acte horrible, intolérable a plus été relaté par les médias en tant qu’acte «antisémite» plutôt qu’en tant qu’acte de barbarie envers un être humain. D’autant que les magistrats en charge du dossier déclarent le 17 février que les motivations antisémites n’étaient pas avérées dans cette affaire (lemonde.fr). Les choses ont changé depuis puisque le mobile d’antisémitisme a été retenu (lemonde.fr 22 février), mais tant que le procès ne s’est pas déroulé, aucune conclusion ne peut‐être tirée.
Loin de moi l’envie de tirer encore à boulets rouges sur les médias, mais il faudrait réfléchir à deux fois avant de diffuser tout de suite une information qui pourrait s’avérer fausse et critique. J’ai l’impression qu’en ce moment «on» aime bien mettre de l’huile sur le feu.

Marche silencieuse à Bagneux

Je salue particulièrement les Balnéolais qui se sont joints à cette marche, dans le but de tenter de faire baisser cette tension. De montrer la douleur qu’elle partage avec la famille d’Ilan. J’ai participé à un joli témoignage de solidarité dans un moment difficile.

Vous pouvez voir (exprès) sur mes photos les participants à la marche silencieuse. Ils sont venus de Bagneux, peut‐être même de plus loin. Ils n’ont pas forcément d’autres points communs que d’habiter dans le coin. Mais ils marchent ensemble. C’est ce que j’ai voulu montrer, peut‐être à l’instar des intervieweurs que j’ai croisé.

Marche silencieuse à Bagneux

Le rassemblement a commencé aux alentours de 18h15, les élus étant sur place très tôt (pour répondre aux interviews). Petit à petit des gens ont rejoint le groupe qui grossissait à vue d’oeil. Le discours très succint de madame le maire, la marche silencieuse a commencé.

Partant de la poste principale de Bagneux, le cortège a ensuite rejoint la nationale 20. Je n’ai aucune idée du nombre de personnes présentes.

Et même si j’en avais une, la police dirait que c’était moins.

Commentaires

Un commentaire sur « Envoyé spécial à Bagneux »

  1. Arno dit :

    «Mais il faudrait réfléchir à deux fois avant de diffuser tout de suite une information qui pourrait s’avérer fausse et critique»

    Tout a fait d’accord!Y’a des gens qui feraient n’importe quoi pour faire du tirage

Laisser un commentaire